femmes années 50. Au fil de l'abstraction peinture et sculpture

Musée Soulage de Rodez (12)

Du 14 décembre 2019 au 31 octobre 2020

 

Cette exposition présente des femmes artistes, peintres, graveuses, sculptrices à Paris dans cette décennie féconde où elles œuvrent en nombre. Certaines sont attachées à de grandes figures  : Sophie Taueber-Arp et Sonia Delaunay  ; d’autres sont impliquées dans l’âge adulte de la peinture  : Christine Boumeester, Maria HelenaVieira da Silva, Judit Reigl, Marie Raymond, Aurelie Nemours  ; d’autres encore viennent juste d’arriver  : Pierrette Bloch, Geneviève Asse, Vera Molnar, Anna Mark, Liliane Klapisch… Elles exercent, mais en ordre dispersé, une force agissante, décuplée par la critique et les galeristes. Elles oscillent entre l’art concret et l’abstraction lyrique. Malgré un déficit de reconnaissance, elles tracent une route dans ce qu’on appelle commodément l’École de Paris. Si elles adhèrent à ce mouvement, c’est souvent pour en déborder.

 

Cette exposition retrace leur histoire, des pionnières aux jeunes talents, qui vont peu à peu s’affranchir des canons masculins et, dès la fin des années 1960, provoquer l’irruption de thèmes proprement féminins.

14 Décembre 2019
10 
sur 15